Objet : Friend - newsletter de mai

Visualiser cet e-mail en ligne s'il ne s'affiche pas correctement.
Sommaire

  • Retour du séjour d'avril et témoignages
  • L'arthrose
  • Recette des galettes de pois chiches (dégustées pendant le séjour)
  • Petit test  :  niveau "d'estime de soi"
  • Méditation "positiver" en cadeau
Chers lecteurs, chères lectrices,

Le printemps s'est bien installé et j'espère que la newsletter d'avril vous a permis d'attaquer le printemps du bon pied.

Vous trouverez ci-dessous un résumé du séjour"Vitalité et Ressourcement" qui s'est déroulé en avril ainsi que quelques photos et témoignages des participants. Personne ne voulait repartir !!


Un réel Bien-Etre qui se poursuit au vu des retours que je continue de recevoir ...

Séjour en Ardèche Au Cœur de Soi


Le séjour en Ardèche s’est achevé accompagné d’un beau soleil et chacun a retrouvé le chemin de sa résidence. Cette pause en pleine nature, dans un cadre enchanteur, un gîte rempli d’une énergie positive et guérisseuse a permis de laisser sa vie quotidienne de côté. Les échanges furent d’une grande richesse dans la joie et la bonne humeur.

Le jus du matin a réveillé l’énergie de chacun avant de prendre les positions du Qi Gong que Pascale Gautier nous a enseignées avec toute sa passion ! La découverte du petit déjeuner pour la plupart a eu tout son succès.

Les ateliers thématiques de Thierry Chaléas sur l’estime de soi, confiance en soi et lâcher prise ont favorisé la prise de conscience de son propre fonctionnement, du regard que l’on a sur soi ...

La cuisine bio sans gluten et sans laitage de Lee a été une vraie gourmandise ! et a suscitée une belle curiosité et un réel intérêt à cette façon de cuisiner.

Chaque balade a été une belle rencontre avec “Dame Nature” ; la rivière, la diversité de sa flore, ses chemins verdoyants, et réaliser à quel point elle nous est indispensable.

Solange-Sarah Izem nous a fait découvrir au grès d’un parcours dans la nature, les plantes sauvages, médicinales, culinaires et nous a sensibilisée à l’approche que l’on peut avoir avec la plante pour acquérir un autre regard sur la nature et sur soi ! 

Les massages et les pauses jacuzzi ou lecture ont permis de se relaxer, réelle détente du corps et de l’esprit.

Et enfin les veillées (méditations, cercle d’amour et de guérison, danse improvisée) ont induit le sommeil en douceur...

Témoignages :




J'en profite pour vous rappeler 
la 2ème session

 Week-end 
"Vitalité et Ressourcement"
 en Ardèche  
du
 02 au 5 juin

Il reste 4 places

Venez découvrir les bienfaits 
d'une santé au naturel !
L'arthrose

Il y a deux aspects à prendre en compte dans cette pathologie et dans bien d'autre d'ailleurs !

L'aspect physique et psychique.

L'aspect physique :

L'arthrose est la manifestation intensifiée de l'arthrite, c'est une maladie d'usure articulaire des os d'origine mécanique et non inflammatoire comme l'arthrite, une aggravation profonde de la structure osseuse localisée ou pas à l'ensemble du corps.
Le manque de sport et l'alimentation sont des facteurs importants dans le développement de cette pathologie. 
En effet l'arthrose est une usure du cartilage dû à une musculature mal entretenue et trop contractée, pas assez développée (par exemple, un quadriceps insuffisamment musclé, ce qui verrouille mal le genou) ou mal positionnée (mauvaises postures au bureau, notamment lorsque l’on se penche sur le clavier de son ordinateur)… Autant de facteurs sur lesquels il faut intervenir en prévention.
1- Mieux gérer son stress : non seulement celui-ci aggrave les tensions des muscles posturaux chargés du maintien du corps (notamment le long de la colonne vertébrale), mais il amplifie également les messages douloureux au niveau du cerveau.

2- Adoptée une alimentation adaptée. N’y a-t'il pas, derrière l’inflammation à bas bruit de l’arthrose, une dysfonction immunitaire liée à l’intolérance à certains aliments comme les produits laitiers ou riches en gluten ? 
Cela renvoie à la problématique de l’hyperperméabilité intestinale (et explique la nette régression des problèmes d’arthrose chez les patients qui suppriment ou limitent ce type de nourriture). Choisir une alimentation anti-inflammatoire et riche en fruits/légumes
pour lutter contre l’acidose métabolique latente.

3. Moins connus mais également fréquents, il semblerait que certains facteurs métaboliques puissent aggraver l’arthrose :
  • une thyroïde faible (hypothyroïdie) peut-être en cause 
  • des glandes surrénales épuisées (cortisol inadapté) 
  • des os déminéralisés 
  • voire des troubles de la circulation veineuse et capillaire…
4- Une activité physique qui ménage et protège les articulations portantes comme les hanches ou les genoux en les actionnant
par des mouvements lents et doux : Pilates, marche nordique, aquagym, qi-gong…


Dr Eric Lorrain

Quelques conseils en phyto :

Silicium organique G5 à prendre en cure pendant au moins 3 mois 1 bouchon de 30ml 2x/jour
www.maboutiqueonaturel.com

NuCurcumaHD 2à3 gélules www.nutriting.com cf/newsletter de janvier
En complément pour les douleurs Harpagophytum+saule blanc c'est un duo 2 cp 3x/jour ((le saule blanc c'est l'aspirine naturelle, cf/ newsletter de janvier )
www.la-royale.com



L'aspect psychique

Jacques Martel (Psychothérapeute et conférencier renommé) qui a écrit "le grand dictionnaire des malaises et des maladies" nous dit :

Lorsqu'on souffre d'arthrose, c'est comme si on amplifiait davantage nos attitudes et nos pensées rigides.
Cette maladie est reliée à un durcissement mental, à une absence de "chaleur"dans nos pensées souvent par rapport à l'autorité. 
C'est la motivation exagérée à accomplir une action sans chercher le repos ou l'équilibre (je me rends jusqu'au bout de mes limites sans m'arrêter à savoir si je m'en demande trop), une impression de subir une personne ou une situation devenue intolérable, ou une forte réaction refoulée par rapport à une forme quelconque d'autorité. "Je suis très intransigeant et rigide envers moi-même"
Nous pouvons intégrer cette maladie en commençant à accepter consciemment que nous vivons de la colère et que nos pensées sont rigides.
En reconnaissant que nous avons quelque chose à changer, nous pouvons renverser le processus et améliorer notre santé.

Si vous souffrez d'arthrose, une raison de plus pour vous autoriser 

Le séjour "Vitalité et Ressourcement"

en découvrant tous les bienfaits
 aussi bien physiques que psychiques
Recette
sans gluten et sans
laitage


 Faites le plein 
de vitamines B et de fibres 
pour accompagner votre 
été



 Galettes de pois chiche aux courgettes
Très facile - Bon marché 

 Ingrédients

(pour 4 à 6 pièces selon calibre)

150 de pois chiche secs (ou 250 g déjà cuits en conserve)

 1 bel oignon blond

2 gousses d'ail

1 courgette

10 cl de crème végétale

2 à 3 cuil. à soupe bombée de fécule de maïs

Huile d'olive

1 cuil. à café de curcuma

1 ou 2 pincée(s) de piment fort (facultatif) ou 
autres épices

Sel

Poivre

Recette

 1- Laisser gonfler les pois chiche toute une nuit sous de l'eau. Les égoutter, puis les cuire dans trois fois leur volume d'eau salée bouillante, environ 30 minutes.

2- Laver la courgette et la couper en rondelles

3- Eplucher et hacher l'oignon et l'ail finement, les faire suer 5 minutes dans une poêle huilée avec la courgette et le rajouter dans le mixeur avec les pois chiche égouttés. Verser la crème et mixer, mais pas trop trop finement, afin que la mixture reste un peu granuleuse. La placer dans un saladier, mélanger avec la fécule, le curcuma, le sel, le poivre...

4- Prélever 2 cuil. à soupe de la mixture, les déposer dans une poêle huilée (dont le revêtement n'accroche pas) en aplatissant de manière à donner une forme ronde. Laisser cuire à feu moyen 3 à 4 minutes. Retourner la galette avec une spatule large et faire cuire l'autre face.

Vous pouvez remplacer les pois chiches par 100 gr de farine de pois chiche mélangé à 100 ml d'eau tiède salée

Le saviez-vous ?

Les pois chiches sont très riches en protéines et fibres. C’est une excellente source de manganèse. Ils contiennent également du cuivre, du zinc, du magnésium et du sélénium, ainsi que plusieurs vitamines du groupe B.



L'estime de soi ...

... un passeport pour la vie !

Connaissez vous votre niveau
" d'estime de soi" ? 


Petit test :  

Répondez par oui ou par non                                                          

Est-ce que je crois en moi ?

Est-ce que je me respecte ?

Est-ce que je fais ce que j'ai envie de faire ?

Est-ce que je crois que je mérite ce qu'il y a de meilleur ?

Est-ce que j'ai tendance à blâmer les autres pour ce qui m'arrive ?

Est-ce que j'ose être spontané dans mes relations avec les autres ?

Est-ce que j'ose dire non ?

Est-ce que j'ose prendre des risques ?

Suis-je un bon communicateur ?

Si vous avez plusieurs réponses "non", il y a des chances pour que vous souffriez d'une mauvaise estime de vous-même.

Prendre conscience du problème, voilà le début du chemin !
 
Il faut ensuite accepter l'idée qu'en tant qu'adulte, quel que soit notre âge, il est possible d'améliorer son estime de soi.
Lorsque nous prenons conscience du problème et que nous acceptons l'idée d'un changement, d'une évolution positive, il reste encore à réaliser qu'il n'y a que nous et personne d'autre qui puisse effectuer ce changement.
Nous sommes responsable de bâtir ou d'améliorer l'estime de nous-même. 
C'est nous et uniquement nous qui avons le pouvoir de décider et de nous mettre en route.


La méditation
       Que veut dire méditer ?
 Simplement, on pourrait définir la méditation  comme une gym de l’esprit. De la même façon  que l’on peut développer nos muscles par le      sport, on peut entraîner notre esprit par la  méditation et donc développer de nombreuses qualités.

Méditer, à quoi ça sert ? Quels sont les bienfaits ?

De nombreuses études ont démontré que l’on peut développer considérablement certaines qualités telles que la concentration, l’attention, l’altruisme mais aussi et surtout l’équilibre émotionnel et la paix intérieure. 
Traduction: Moins de stress, moins d’angoisse et plus de bien-être, de sérénité, de joie et …d’amour :)

Et pas besoin de méditer 4 heures par jours sur un rocher; 10 minutes par jour peuvent suffire.


  • Diminution du stress de 30 à 40% au bout d’un mois
  • Une plus grande paix intérieure
  • La sérénité… enfin!
  • L’attention et la concentration
  • L’équilibre émotionnel
  • Diminution significative de l’angoisse et de l’anxiété
  • Renforcement du système immunitaire
  • Augmentation du bien-être en général
Pour commencer, je vous conseille les méditations guidées.


 Méditation "positiver"

«Une personne optimiste ne refuse pas de voir le côté négatif des choses ; elle refuse de s'attarder dessus » A. Lochart.

Il ne s’agit pas de se voiler la face ou de repeindre la vie en rose mais d’aborder les événements avec un autre regard.


Cette méditation est composée d’une première partie pour induire calme et recentrage, d’une deuxième pour adopter un état d’esprit positif face à une situation et d’une troisième pour garder un optimisme réaliste en intégrant 8 points clefs.

En cadeau ci-dessous :
  • Laissez-vous guider avec bienveillance
  • Vivez la détente du corps et de l'esprit
  • Laisser émerger vos ressources internes
  • Ressentez les bienfaits immédiats

Méditation par Thierry CHALEAS
www.meditam.fr
Osez 
cette vraie pause 
"Vitalité et Ressourcement"
du 2 au 5 juin 2017


Myriam CONTE

Myriamconte.fk@gmail.com

Tél : 06 98 27 13 67

A bientôt ...

Vous pouvez vous désabonner ou modifier vos coordonnées à tout moment.